vidéos

Rencontre fictive dans un bar réel

Ce que mes cellules ont envie de partager:

 

Un Aperçu de mon spectacle de l'été 2019 à Bergamo. Le fruit de quatre jours de travail de recherche avec six personnes exceptionnellement disponibles, présentes et confiantes qui se passent du besoin de chorégraphie. Mais s'engagent sans compter Merci, merci, merci.

Accords nus

Entre mer et sable, bercé par l'infiniment grand, animé par l'infiniment petit...Je me mets à nu et me retrouve - grâce à la douce présence de l'autre - un peu plus entier, un peu plus "à la maison", un peu plus près de moi.

la petite bête des bois

Une étonnante vidéo tournée l'automne passé, éditée et mise en ligne par Anne Laure tout récemment. Si vous souhaitez découvrir plus sur son travail exceptionnel autour de la captation de danse dans la nature, allez visiter son site www.semencedamour.com.

...Et ainsi ressurgit à ma grande surprise la "petite bête" que je croyais avoir disparue de la planète depuis bien des années déjà....

étude de recherche solo

Plus d'humilité de soi pour plus de respect pour l'autre, plus d'authenticité de soi pour plus de l'amour pour l'autre.

Dans la danse comme dans la vie je n'ai jamais senti avec plus d'évidence la necessité du travail rigoureux sur soi. En effet, puisqu'on ne pourra jamais directement changer l'autre selon nos envies, affiner nos propres qualités de forme, fond et fluidité sont les seuls moyens d'entrer en contact sans trop risquer son intégrité.

Sur les traces de l'(o)Urs

Performance à Bergamo en été 2013

Quelques extraits - librement filmés et montés par Valérie - de ma dernière soirée performance créée à Bergamo avec Alex et un grand groupe de danseurs professionnels et amateurs confondus.

La danse des jours heureux

Une danse filmée sur la clairière de la Fée Nadou

Toutes mes danses des dernières années portent l'empreinte du bout de chemin fait ensemble avec Alex comme ici dans cette belle danse joyeuse du printemps 2013.

Do

Sur une idée de Nils Frahm

Ce musicien qui a inspiré avec sa magnifique musique un nombre infini de nos danses a eu l'idée de laisser les gens s'exprimer sur ses notes par leurs propres moyens et de partager le résultat avec lui...

La

Sur une idée de Nils Frahm (suite)

...c'est ainsi qu'on a choisi, Alex et moi, de danser toute un après-midi sur sa musique et en compagnie d'Anne-Laure derrière sa caméra. Voici le résultat des deux montages que j'ai fait par la suite.

Merci Linda

Filmé en décembre 2012

Petite improvisation avec Linda, une magnifique danseuse que je ne vois pas assez souvent. Son agilité m'incite à trouver de nouveaux chemins dans la jungle humaine.

Please reload

          photos

00 Residency Stone & Rock

Quelques images prises pendant cet incroyable séjour de recherche qui m'a été offert dans le Val Taleggio et qui a été conclu par une petite performance dans un ex-monastère à Bergamo. Une occasion inoubliable pour toucher la roche avec ces diverses surfaces, températures, textures, formes et sons. Les comparer aussi aux mains et visages de ces gens qui vivent ici aux portes de la montagne et dont les corps semblent être sculptés au contact avec les éléments de la Nature, tout comme la roche elle-même. Des mains qui, à leur tour, parfois donnent forme à la pierre...

 La danse d'automne

 

Une des grandes découvertes récentes pour moi est le travail de photo et vidéo qu'Anne Laure à réalisé autour de mes solos et duos dansés avec Alex Guex. travaillant avec elle je me sens en pleine confiance en ce qui concerne ses captations et le traitement des images. Pour moi, collaborer avec elle est danser avec elle. Voici un avant goût du tornage en octobre 2013 de ma danse d'automne dans le cadre de son projet de film Semence d'amour sur lequel elle travaille actuellement. Vous pouvez aussi voir une interview qu'elle a réalisé avec moi pour la même occasion (dans "ma danse"). Pour voir plus de son travail, allez à www.annelaure@annelaure-art.ch

Les étés à Faragous

 

Depuis la deuxième moitié des années 1990, je fais chaque année deux stages résidentiels dans le gîte de Faragous. En plus que 15 ans on y a partagé nos danses par tous les temps et toutes les saisons, dans le propre comme dans le figuré. S'il existe un lieu qui m'a vu évoluer dans la joie et d'autres fois avec des larmes de tristes dans les yeux, c'est bien Faragous et le rougier autour. Si j'ai vu grandir, changer et chercher un endroit, c'est bien Faragous et "ses enfants". Parfois on ne savait plus où mettre les participants, tellement il y en avait, d'autres fois on a fait le stage malgré le petit nombre de personnes présentes. L'aventure reprend au printemps 2017 pour un "bis". Voici quelques photos de Brigit qui vous donnent une petite idée des derniers étés.

24 ore di Bergamo

 

Pour cette performance en 2007 j'ai repris une idée réalisée auparavant dans un petit format au "Phare" à Genève. Dans l'ex-monastaire de Sant Agostino à Bergamo plus de 40 personnes de plusieurs pays étaient venues me rejoindre. L'idée de base voulait qu'on offrait aux passants ou autres personnes qui cherchaient de la nourriture pour l'âme notre danse. En se relayant parmi nous, on faisait de sorte que celle-ci ne s'arrêtait jamais et il y avait aussi tout le long quelqu'un qui notait dans un grand livre les événements. De minuit à minuit on a dansé avec les étoiles, le soleil, l'orage et... le chant des oiseaux enregistrés comme seul fond sonore continu.

Les aventures en Allemagne de l'est

 

En septembre 1989 je me suis installé à Berlin ouest pour enfin me mettre un peu plus sérieusement à la danse. Deux mois plus tard, le mur de Berlin devait s'écrouler et laisser un énorme espace où tout était à réinventer. Je parle du nouveau grand Berlin. C'est à Potsdam qu'on s'est retrouvé avec une bande de copains de là bas à occuper une usine tombée en ruines pour y créer en 1991 la première édition du festival de danse "Potsdamer Tanztage" qui existe d'ailleurs toujours. J'avais pour l'occasion crée ma propre compagnie avec laquelle on avait déjà dansé toute une série de performances plus ou moins clandestines dans des lieux improbables comme ici, quelques semaines seulement après la chutte du mur,  dans cette galerie improvisée sous le toit d'un vieil immeuble.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now