top of page

N'oubliez pas de consulter la rubrique COURS / STAGES pour les événements à venir!

côté news:

Carte postale n° 32

FÉVRIER 2024, GALILEA


En 2014 Steve Paxton dit: “One may come out of a performance transformed...". Il n'aurait pas pu résumer de manière plus précise ce qui s'est passé en 1989 quand pour la première fois je l'ai vu. Il dansait alors les Variations de Goldberg. J'ai senti dans mon corps plus que dans ma tête que je ne serai plus jamais le même. Le besoin absolu de me rapprocher de cet homme incroyable s'est enraciné en moi à tout jamais. Ainsi a commencé ce long chemin d'études, par le corps, mais aussi par la lecture d'innombrables textes écrits de lui et d'autres sur son œuvre qui dépasse de loin la seule technique de Contact Improvisation. Sans oublier ces conférences devenues plus fréquentes entre 2010 et 2020. Avec les années se sont incrustés dans mes cellules sa manière de prononcer mon nom et de guider par son toucher mon corps dans les mouvement dont je ne me croyais jamais capable. Le tout couronné par un inoubliable séjour chez lui à Mad Brook Farm.

Je savais que physiquement il n'allait pas très bien depuis quelques mois et son départ pour un autre monde n'est donc pas une surprise pour moi. Pour lui, je suis même content qu'il ait pu quitter paisiblement le triste chaos sur notre terre. Mais il laisse un énorme espace vide dans mon quotidien.

Mais le travail ne s'arrête pas pour autant. Je sens plus que jamais le besoin d'informer ces centaines et milliers de personnes qui se lancent dans ce qu'ils appellent Contact Improvisation sans aucune idée fondée de quoi il s'agit, de rappeler de quoi est né cette technique et quel champs d'exploration elle couvre... où plutôt lesquels elle ne couvre pas. Je le fais par amour pour cette danse qui m'a guidé vers Steve, mais aussi par respect pour la globalité de son œuvre et par amour pour lui.

+9OYnVmdReyQfYKqID1ZuQ_mini_15e3.jpg

Carte postale n° 31

DÉCEMBRE 2023, YAIZA

Après avoir terminé et rendu accessible la Vidéo The Space Between, je suis venu une fois de plus sur l'île de Lanzarote. Ici , ma danse est essentiellement fait de longues marches tous les jours pour découvrir ici et là un peu du mystère du désert. Me laisser ensorceler par le blanc et essayer de ne pas me perdre dans le noir. Exister entre la lumière éblouissant et l'infini de la nuit du désert. Le blanc éclatant des habitations sur fond du magma noir. Étonnement se sont justement les lumières du village qui, de nuit, me font perdre la trace du chemin dans la rocaille.

C'est un séjour aussi pour essayer de comprendre un peu mieux un espace entre la vie et la mort de nos corps humains de passage sur cette terre. Quelle drôle de danse on effectue.

 

Quant aux moments passés à la Playa Del Paso, je ne tente même plus d'esquisses de danse. Je me contente d'essayer d'être à l'écoute du roulement des vagues dans un silence têtu, de rester assis parfois jusqu'à ce que les étoiles prennent la relève. C'est beau. C'est éprouvant.

Ce soir, au coucher du soleil, j'ai rajouté du rouge au blanc et au noir.

C'est aussi sur cette île que je passe de 2023 à 2024 avant de me rendre par étapes à Berlin pour me replonger comme stagiaire dans l'univers de l'embryologie. Quoi de mieux pour se reconnecter à sa propre danse au début d'une nouvelle année!


 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_1a6d.jpg

Carte postale n° 29

FÉVRIER 2022, MONTAÑA BLANCA

J'ai l'impression, que l'île de Lanzarote est divisée en deux parties: noir et blanc. Ayant trouvé refuge pour quelques jours du côté blanc, je fais, parfois plusieurs fois par jour, les aller - retour pour me rendre à El Paso, cette plage sauvage entourée de magma noir. C'est là que Joseph a choisi de vivre ces derniers aventures avant de rejoindre l'Océan pour accéder à un autre monde. Moi, j'y tente simplement quelques esquisses de danse en sa mémoire et je cherche mon chemin dans la nuit noir - dans le propre comme dans le figuré - mais la nuit passée au moins sous la bienveillance de la pleine lune. La nuit toute l'île est entourée du noir et blanc des vagues. Toujours en mouvement.

Je passe aussi de longues moments assis en silence. En écoute. En observation. Essayer d'être ouvert, sans attente. À la recherche d'une acceptation plutôt que de nourrir ma révolte. Savoir quoi faire, malgré tout, car plus rien faire ne me semble pas juste non plus.

Mon séjour ici va être bien trop court pour tout comprendre. C'est bien plus une tentative pour trouver une transition.

Noir et blanc. Le Yin et le Yang. Les jumeaux, bien distingués mais inséparables pour former un tout harmonieux. Et l'éternel recherche de la part manquante, qui, quand elle s'offre à nous, nous laisse parfois avec trop de peur pour l'accueillir.

 

 

 

 

Carte Postale n° 30

SEPTEMBRE 2022, MARTIGNY

Comme chaque année, je viens de passer quelques heures avec trois classes pré-professionnelles dans la section danse du conservatoire du canton du Valais. Le défi pour cette année consistait à créer en très peu de temps une petite performance, de quelque sorte comme cadeau de bienvenu pour les jeunes réfugiés ukrainiens qui se sont installés dans le même bâtiment depuis la rentrée pour leurs études. À un moment où les premières tensions entre tout ce beau monde se faisaient sentir, ceci me semblait de première urgence.

En 20 minutes de danse, ces jeunes ont réussi à rompre le silence de l'anonymat entre eux et les nouveaux arrivés avec une générosité et un courage qui resteront gravés dans mon cœur pour longtemps. Et leur publique s'est laissé inviter tout aussi sincèrement. Certes, ici et la j'ai observé un regard d'incompréhension, un rire gêné, quelque chuchotement mal placé. Mais ce que j'ai surtout ressenti comme vibration dans la salle était celle d'une belle ouverture et  de reconnaissance qui s'est également manifestée par des chants accompagnés par la guitare de la part de nos invités.

 

Et quel plaisir de les voir par la suite entamer des discussions autour d'un goûter et se lancer dans des jeux au fur et à mesure que les liens se créaient.  Certes, toutes les difficultés ne sont pas éliminées et des frictions il y aura encore. Mais un premier pas et fait et ils ont toute ma confiance pour trouver des solutions par la suite.

J'espère que les adultes des deux côtés vont réussir aussi bien. 

 



 

                                                                             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lwA+%p5PSHaNqYkeuAi4vg_thumb_199d.jpg
DSCF0018.jpeg

côté cours:

DSCF1609.jpg

Pamplona (Navarra, Espgne)

01 - 02 juin

Stage Improvisation & BMC®

Complet!

Après les deux stages malheureusement annulés à Vitoria - Gasteiz, voici une occasion pour ne pas perdre le fil. Lors de ce stage nous allons nous rendre dans les jardins secrets de nos perceptions et découvrir ensemble comment elles sont liées à notre mouvement, à quel point elles sont personnelles alors que leurs sujets sont si souvent partagées.

IMG-20210926-WA0017.jpeg

Rho (Milano, Italie)

08 - 09 juin

Stage Contact Exploration

Pour le dernier volet de cette série de stages à Rho, je vous propose de quitter le terrain du CI tout en emportant avec nous des outils que cette technique de danse nous offre. On les mettra dans un contexte qui rappelle les performances de danse, tout en restant notre propre public. Si la météo nous le permet, une partie des cours pourra se faire dehors.

thumb_pommes_1024.jpg

Prague (République Tchèque)

15 - 16 juin

Stage Contact Improvisation & BMC®

Avec cette invitation à Prague, une nouvelle aventure se présente à moi. Elle s'inscrit dans le développement du CI et d'autres formes de danse improvisée ainsi que des approches somatiques qui connaissent un intérêt toujours grandissant dans plusieurs pays de l'est de l'Europe. Le publique est jeune et plein d'enthousiasme.

Photo0699.jpg

Bienne (Suisse)

22 - 23 juin

Stage Body - Mind Centering®

Un sujet qui fascine de plus en plus de personnes: L'embryologie. Et pour cause. Elle nous offre une manière de plonger dans un monde qui reste inscrit dans toutes nos cellules pour toute notre vie sur cette planète terre. On l'abordera avec un peu de théorie, mais surtout beaucoup d'exploration en mouvement. Le stage se fera en français et en (suisse) allemand.

bottom of page