Musiques

Maria Coma

Schöne Stille

On dirait que Berlin reste toujours et encore une ville exceptionnelle pour les jeunes talents. Voici une nouvelle découverte qui me semble très prometteuse. Ouvrez bien les oreilles et les yeux et dites-moi quand elle passe dans votre ville....

Hozier

Take Me to Church

Il est rare que je m'arrête sur des "tubes" en musique. Et dans le cas de celui ci j'ai longtemps hésité avant de le mettre dans cette rubrique. Si aujourd'hui je l'ajoute, c'est plus pour son engagement rendu concret grâce à aux images. Certes, je ne suis pas victime de brutalité de ce genre et je me sens bien chanceux. Mais parfois la violence est d'une autre nature, moins visible à première vue et c'est surtout à ce niveau plus caché mais pas moins douloureux que je me sens concerné.

Nils Frahm

Tristana

En quatre ans de vies partagées, Alex n'a pas seulement nourri ma danse, mais aussi sans cesse élargi mes horizons musicales. De ces découvertes me restera certainement Nils Frahm de manière durable, non seulement pour sa musique, mais pour toute sa personne qui, lors des concerts partage un unives si spacieux et profond. N'hésitez pas de découvir son œuvre sur internet en attendant son prochain concert dans le coin.

Olafur Arnalds & Nils Frahm

Life Improvisation à Berlin

Deux artistes que je trouve - chacun à sa façon - très touchants. Et c'est sans doute dans cette enregistrement au moment de douces retrouvailles qu'ils sont - à part sur scène en direct - particulièrement émouvants. Une vidéo de musique, de danse... et pourquoi pas d'amour.

The Cinematic Orchestra

Entr'acte

Rencontre entre un film qui - malgré ses presque 100 ans - est selon moi toujours d'une actualité brûlante et une musique récente si parfaitement collée sur les images en mouvement qu'elles deviennent danse. Un ensemble d'une grande inspiration pour mon travail de performances du moment.

Helgi Jonsonn

Ashes Away

Encore un musicien sorti de la boîte à trésors d'Alex. Ici dans un clip qui me console quand ma danse se tait, quand je me sens trop seul, quand tout mes repères ont disparus dans un épais brouillard et que je n'attends plus qu'une chose: que l'on vienne me prendre par la main pour me ramener à la maison.

Please reload

                          À lire sur Internet

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now